vendredi 12 juin 2015

5/ Vacances à Londres: voyager avec un bébé

Voyager avec un bébé de 7 mois et demi, c'était un beau défi. Pas toujours rose mais pas tout noir non plus! J'ai voulu être la maman super organisée, qui n'a rien oublié, qui a tout prévu. Mais bon, je ne pouvais pas tout contrôler et je devais aussi m'adapter aux besoins de petit loup en temps et lieu, dans un nouvel univers...

J'ai lu plusieurs blogs qui donnaient des conseils sur ce sujet, autant pour le moment avec bébé en avion que pour le dodo, la nourriture, les déplacements, etc.

Je vous offre donc, à mon tour, et dans le désorde, quelques suggestions ou idées (sans vouloir imposer quoi que ce soit!) par rapport à notre propre escapade familiale de 10 jours à Londres, chez des amis merveilleux.

Bagages:
J'ai essayé de limiter le plus possible les sacs à trimbaler car on devait faire des trajets en métro et en bus à partir de l'aéroport de Londres. Chacun 1 grand sac à dos bien rempli, un petit sac à dos pour Philippe, un sac à main pour moi, le sac à couche accroché à la poussette et hop! Je n'ai vraiment pas apporté beaucoup de linge: ce qui fallait pour 5 jours, 2 jeans et 1 short... Je savais que je pourrais faire du lavage sur place au besoin. J'ai pris les articles de base pour Vincent, quelques jouets et son livre pour le dodo. Nos hôtes nous ont commandé suffisament de couches pour notre séjour. Ça sauve de l'espace dans les sacs! Dans le sac à couches, j'ai mis tous les essentiels pour 24hrs: une couverture, des vêtements de rechange (même pour maman, qui sait!) de la bouffe, couches, crème de zinc, salinex et tempra, des ziplocs pour les articles sales/mouillés - très pratiques!!

Manger:
J'avais apporté une chaise de voyage en tissu My Little Seat... Je ne l'ai pas utilisé finalement.
Soit les chaises n'avaient pas le bon format, soit il y avait une chaise haute sur place ou bien on le faisait manger assis dans sa poussette ou directement par terre (pique-nique...). Comme repas, j'ai apporté les céréales qu'on utilisait à la maison. Comme je n'étais pas trop chaude à l'idée de préparer des purées, là, sur place (j'étais en vacances quand même!!), j'ai acheté une variété de sachets de purée à l'épicerie du coin. Elles ont toutes passé le test! (je suis tombé en amour avec Ella's Kitchen)
Conseil: pour éviter une crise, s'assurer que la ''bête'' a mangé avant de décider de faire un musée (desfois, on fait la queue plus longtemps que prévu...)

Dormir:
Dans l'avion, si possible, s'organiser pour réserver une petite nacelle (berceau fixé au mur).Ça fait toute la différence. On a pu manger librement, les deux en même temps, pendant qu'il dormait. Au retour, nous n'avons pas eu cette chance. On s'est échangé les siestes sur nos genoux et/ou dans le porte-bébé. Sur place, nous logions chez nos amis. Nous pouvions donc faire dormir petit loup dans une chambre, le soir, et continuer la soirée dans le salon. Nous avions apporté une petite tente rétractable qui rentrait dans un de nos sac à dos. Légère et compacte. Un charme! Pendant la journée, la poussette parapluie avec le siège qui s'incline permettait de lui faire faire des siestes aussi. Un atout!

Déplacements:
Poussette parapluie légère et porte-bébé rangé sous le siège. Et voilà! À certains moments, Vincent voulait se dégourdir les pattes. Donc, selon l'endroit où nous nous trouvions, on le transférait soit dans le porte-bébé, soit sur une couverture par terre dans un parc. La poussette est passée pas mal partout, même dans le métro à l'heure de pointe! Pratique: nous avions une housse imperméable pour la poussette qui protège de la pluie et du vent. À Londres, on ne sait jamais quel temps il va faire! Donc, dans le panier de rangement sous la poussette il y avait, en plus du porte-bébé, 2 parapluies, une couverture à pique-nique et la housse imperméable.



Mais encore, en vrac...
-Ne pas trop charger son horaire et prévoir faire plusieurs pauses, dans des parcs ou des squares. On ne peut pas avaler des kilomètres comme lorsque qu'on voyage en solo (expérience personnelle...). C'est souvent le bébé qui décide/détermine les arrêts à faire!
-Oh, avoir la chance d'avoir une cour/jardin pour jouer avec Vincent le matin ou en revenant le soir, c'était vraiment plaisant!
-Ce que nous n'avions pas: un endroit, chez nos hôtes, pour laisser le bébé en sécurité. Par exemple: un parc ou lit-parapluie.(On a choisi la petite tente à la place...) Ça semble banal mais à chaque fois que nous devions nous activer le matin, l'un de nous devait surveiller constamment Vincent pendant que l'autre prenait sa douche ou préparait le déjeuner. On s'en est sorti mais c'était plus long!



Bon, ça fait déjà 2 semaines que nous sommes revenus de ce périple!
J'en oublie sûrement des bouts!

J'espère que ça pourra en éclairer quelques uns.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas!


Oh! et un GROS MERCI à vous, nos amis, de nous avoir si bien accueilli dans votre demeure! Merci pour votre patience, pour votre générosité, pour toutes les petites attentions.


*Les photos marquées d'un astérisque ont été prises par Philippe et/ou son téléphone.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...