jeudi 24 octobre 2019

176-Jeudi Photos: Vacances en automne

Un chalet au bord du fleuve, situé à Rivière-Ouelle, nous a permis de nous évader et de prendre une vraie pause de la ville et du bruit. Une des plus belles semaines d'automne en couleur dont je me souvienne! Il faisait bien frais (merci Christine de m'avoir suggéré d'apporter mon manteau d'hiver) mais le soleil a brillé pour nous tous les jours.

J'ai pu observer des oies blanches, des hérons et des cormorans. Je me suis amusée à identifier les différentes variétés d'algues sur la grève. J'ai également aperçu et suivi un magnifique renard qui se promenait sur le terrain pendant que je préparais les crêpes du matin dans la cuisine.

J'ai pris le temps. Le temps de lire mon magazine Flow, dehors, sur un banc en écoutant les vagues. Le temps de faire du reprisage de pantalon d'enfant. Le temps de comparer les marées hautes et basses. Le temps de chercher des petits morceaux de verre poli. Le temps de peinturer, avec Vincent, des roches plates trouvées sur le rivage. Le temps de regarder les étoiles et tenter de voir des Draconides (j'en ai vu 2!)

Des vraies vacances...

Évidement, je ne parle pas trop des moments où on se tape sur les nerfs parce qu’on passe beaucoup de temps ensemble tous les trois, des pipis au lit inattendus, des nuits de sommeil inégales. Ça, ça fait partie de la vie aussi. Il n'y a rien de parfait. Mais les moments de joie et d’émerveillement ont grandement pris le dessus sur le reste.



Philippe en a également profité pour lancer sa ligne et expliquer la technique à Vincent.
Un jour il aura sa canne lui aussi!


Le matin où le renard est passé, Vincent a trouvé un mulot mort dans une plate-bande. On a décidé de lui faire des petites funérailles avec de l'écorce de bouleau, des bûches et des fleurs trouvées tout près. J'en ai aussi cueilli pour faire un bouquet dans le chalet.


Littoral rempli de beautés et de trésors...





* * *



Je suis retournée, en famille, faire un tour au Lac Trois-Saumons. Ça devait faire 10 ans que je n'y avait pas mis les pieds. Les couleurs étaient tout simplement sublimes, autant au belvédère que du haut de la nouvelle tour d'observation. Je me suis exclamée pendant tout le trajet en voiture tellement j'étais émerveillée par la splendeur des arbres du secteur. Wow.

Anecdote de campagne: en se rendant au lac, on a aperçu une vache couchée sur le côté dans un champ près de la route. On pensait presque qu'elle était morte... Sur le chemin du retour, on a compris qu'elle était en fait sur le bord d'accoucher. Un petit veau encore tout mouillé était né pendant notre absence. Un autre beau moment!

Beau temps signifie aussi beaux couchers de soleil sur le fleuve à tous les soirs...


7h du matin:
En manteau d’hiver et en pantoufles, je regardais les petits points blancs qui s’agitaient sur le fleuve (de l’intérieur, je me demandais si c’était le soleil qui brillait sur les flots.) Dès l’ouverture de la porte de la terrasse, le cri des oies blanches a empli mes oreilles. C'était saisissant. Je ne pouvais pas garder ça pour moi.


Voilà, voilà.
Ça restera gravé dans ma mémoire ces petites vacances-là!


Bon automne!






Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...